Alcomotive devient une joint-venture entre Alcopa et Bergé Auto

Hyundai Kona Electric

Alcopa et Bergé Auto ont annoncé leur intention de faire d’Alcomotive une entreprise commune pour la distribution de voitures. Bergé Auto sera le partenaire majoritaire avec une part de 60%, tandis qu’Alcopa détiendra les 40% restants.

180.000 véhicules ensemble

Alcomotive distribue près de 30 000 véhicules par an dans six pays européens et sera détenue conjointement par Alcopa et Bergé Auto, qui vend 150 000 voitures par an sur neuf marchés en Europe et en Amérique latine. L’opération doit d’abord être approuvée par les autorités de concurrence de l’UE et devrait être réalisée dans les 2 à 6 mois à venir.

Le groupe Alcomotive, qui fait partie de la société d’investissement familiale Alcopa, est un acteur important dans la distribution de voitures et de motos en Europe. Il vend des voitures de marques Hyundai, Suzuki, Isuzu, Maxus, MG et SsangYong dans des zones géographiques comprenant le Benelux, l’Allemagne, la Suisse et la Pologne. En 2019, le chiffre d’affaires d’Alcomotive a atteint 840 millions d’euros.

Bergé Auto est un groupe de distribution automobile puissant et réputé, qui vend chaque année plus de 150 000 voitures de 28 marques sur 9 marchés, dont l’Espagne, le Portugal, la Finlande, la Suisse et plusieurs marchés clés d’Amérique latine. En 2019, il a réalisé un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros.

Pas d’impact sur les activités belges

MAXUS EV80

Grâce à cette coopération entre les deux actionnaires, Alcomotive bénéficiera de l’expertise de Bergé Auto, notamment dans les solutions de numérisation et de mobilité dans lesquelles le groupe a fortement investi ces dernières années. Bergé Auto développe une stratégie de croissance ambitieuse et Alcomotive deviendra l’un des moteurs de cette croissance dans l’UE. La joint-venture permettra à Bergé Auto d’ajouter la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Pologne et l’Allemagne à ses marchés, et Suzuki et Maxus à son portefeuille de marques.

L’intention de faire d’Alcomotive une entreprise commune n’a aucune incidence sur les activités quotidiennes de l’entreprise et de ses employés. Et il n’y aura pas de licenciements. Bien que Bergé Auto détienne la majorité des actions de l’entreprise, Damien Heymans, l’actuel directeur général, restera en fonction. Moteo, qui est spécialisée dans la distribution de deux roues et qui représente actuellement 6 marques de motos et de scooters dans 6 pays de l’UE, ne fait pas partie de cet accord et opérera en outre comme une société détenue à 100 % par Alcopa.

#Auto #International