Gerry Wagner : « Les plug-in hybrides font aussi partie de la solution »

Le régime des primes pour les voitures électriques prend fin au 31 mars de cette année. « Le Gouvernement luxembourgeois voit la nécessité de prolonger ces primes, mais n’a pas encore statué sur les modalités », regrette Gerry Wagner, porte-parole de la House of Automobile.

L’ancien patron d’Arval Luxembourg, Gerry Wagner, insiste : « Ces primes sont essentielles si on veut atteindre les objectifs d’électrification du parc automobile, comme décrit au PNEC (49% de voitures électriques et plug.-in hybrides). Même si elles ne comblent pas vraiment la différence du prix d’achat par rapport à une version thermique (surtout pour les hybrides), elles permettent aux personnes intéressées de franchir le pas vers cette technologie ».

Mais pour Gerry Wagner, se limiter aux seuls véhicules 100% électriues seraient également une erreur.

« Les plug-in hybrides font aussi partie de la solution », plaide-t-il. « Ces voitures contribuent de façon significative à la décarbonisation du parc, mêmes si elles ne constituent pas une solution universelle. Il faut que le profil de déplacement de l’utilisateur soit bien en adéquation avec l’autonomie électrique de ces voitures. L’évolution technologique récente permet cependant des autonomies dépassant bien les 60 km, ce qui couvre presque tous les déplacements journaliers. »

« Le grand avantage de cette technologie est qu’elle est indéniablement le point de passage vers la voiture 100% électrique. Elle permet aux personnes encore mitigées sur le sujet de se rendre compte qu’une voiture électrique est bien une alternative réelle à leur voiture thermique. Si les primes pour les plug-in hybrides seront réduites, voire abolies, ce serait un signe important de notre Gouvernement contre cette technologie et l’alternative pour ces personnes indécises resterait la voiture thermique ! »

#Non classé