Quelles voitures dans votre parc automobile en 2021 ? (partie 2)

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is Ford-Mach-e.jpg
Ford Mustang Mach-e

Des berlines, des hatchbacks, des cabrios, des monospaces, mais surtout le plein de nouveautés électriques : voilà le programme de notre deuxième partie de la sélection de FLEET zu Letzebuerg des nouveautés qui enrichiront peut-être prochainement votre flotte…

La popularité des SUV ne se dément pas. L’industrie automobile compte d’ailleurs à nouveau en profiter cette année. Mais pour qui souhaite se rapprocher du plancher des vaches, les nouveautés ne manqueront pas non plus. Nous avons déjà évoqué le cas des Mercedes-Benz Classe C et S… Chez Honda, la Civic 11e du nom s’offre un nouveau style, plus subtil, moins excentrique…

A (re)lire :
Quelles voitures dans votre parc automobile en 2021 ? (partie 1)

La Subaru Levorg nous vient également du Japon et profite d’un nouveau dessin. Il ne s’agit d’ailleurs pas d’un simple facelift mais d’un renouvellement en profondeur. Avec ses 4,75 mètres, le Levorg est plus long que l’ancien, de 6,5 centimètres. L’empattement gagne 2 centimètres et le coffre est plus spacieux que sur la précédente génération. Sous son capot, un nouveau 1.8 l boxer de 174 ch… Le constructeur japonais annonce aussi l’arrivée d’un SUV entièrement électrique, similaire au Forester. A l’heure de passer en impression, aucune autre information n’était disponible à ce sujet.

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is BMW-4-Reeks-Cabrio.jpg
BMW Serie 4 cabrio

Chez BMW, on annonce le lancement de la nouvelle Série 4 Cabrio au printemps chez les concessionnaires. La BMW Série 2 fait également peau neuve. Elle reprend l’intérieur de la Série 1, mais contrairement à cette dernière, reste propulsion. 2021 verra aussi le renouvellement de la BMW Série 2 Active Tourer. Le monovolume conserve notamment son groupe propulseur hybride rechargeable, tandis que sa version sept places (Série 2 Gran Tourer) devrait être relookée.

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is Ford-S-Max-en-Galaxy2.jpg
Ford S-Max & Galaxy

Tant que nous en sommes à parler monovolumes, sachez que la Ford S-Max et la Galaxy recevront une alternative hybride en ce début d’année. Sous leur capot, un 4 cylindres de 2,5 l fonctionnant selon le cycle Atkinson.

Nouveautés électriques

BMW et Ford se pencheront également sur leur gamme full électrique. La BMW iX3 et la Ford Mustang Mach-E arrivent dans les showrooms. Munich nous réserve d’ailleurs d’autres nouveautés, dont la fameuse BMW i4 100% électrique.

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is Ford-Mach-e.jpg
Ford Mustang Mach-e

La Tesla Model 3 n’a qu’a bien se tenir puisque la nouvelle ambassadrice de l’Hélice proposera une autonomie jusqu’à 600 kilomètres et alignera pas moins de 530 ch. Avant cela, BMW lancera sa iX, un grand SUV électrique aussi long et large que le BMW X5, mais moins haut, à la manière d’un X6. L’empattement est quant à lui comparable à celui du X7… C’est de bon augure pour l’espace intérieur.

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is BMW-iX2.jpg
BMW iX

En attendant, la concurrence ne reste pas les bras croisés. Dérivé full électrique du GLA, la Mercedes-Benz EQA devrait faire son apparition chez nous au second semestre. Différentes versions sont d’ores et déjà annoncées, traction avant avec un seul moteur ou à transmission intégrale avec deux moteurs électriques. L’EQA sera le premier d’une longue série puisque six autres modèles électriques suivront d’ici 2022. On pense notamment aux versions « zero emission » des Mercedes Classe E & Classe S.

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is Audi-e-tron-GT-prototype.jpg
Audi RS e-tron GT prototype

Audi lance cette année sa e-tron GT, Porsche Taycan à quatre anneaux, et la e-tron Q4, petit frère des e-tron et e-tron Sportback déjà au catalogue et produites chez nous, à Forest. La Q4 e-tron promet une puissance de 306 ch et devrait pouvoir couvrir une distance de 450 km entre deux charges, dans sa version à traction intégrale. La version « traction » devrait ajouter environ 50 km à cette distance. Le Q4 recevra également un dérivé « Sportback » avec une ligne de toit façon coupé. Enfin, Porsche prévoit une version dérivée de la Taycan, la Taycan Cross Turismo, et une variante électrique de son SUV compact, le Macan.

Modèles de “volume”

Chez les généralistes, on attend le lancement de la Volkswagen ID.4. Après la ID.3, il s’agira du 2e modèle de Volkswagen à être exclusivement proposé en électrique. La ID.4 se présente sous les traits d’un SUV de taille moyenne, comparable à un Tiguan. Autant dire un positionnement qui promet beaucoup ! Reste à voir si le modèle sera capable de détrôner son frère thermique sur la shopping list des entreprises…

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is Volkswagen-ID.4.jpg
Volkswagen ID.4

Cette nouvelle ambassadrice de Volkswagen partagera sa plate-forme avec la Skoda Enyaq iV (particule que Skoda donne à tous ses modèles électrifiés). Le SUV tchèque proposera différents packs de batteries. Avec des autonomies allant de 340 à 510 km. Une version “coupé” est également attendue.

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is Skoda-Enyaq.jpg
Skoda Enyaq

Ces deux-là trouveront sur leur chemin la future Nissan Ariya. Ce SUV repose sur une toute nouvelle plate-forme que Nissan a développé pour ses véhicules électriques en collaboration avec les partenaires de l’alliance scellée avec Mitsubishi et Renault. Ce SUV embarquera un ou deux moteurs électriques, et sera dès lors proposé en deux ou quatre roues motrices. Nissan annonce des puissances jusqu’à 395 ch ! Quant à l’autonomie, elle se devrait se situer entre 375 et 500 ch selon la version retenue. Lancement chez nous au second semestre.

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is Nissan-Ariya-front-quarter_2-1200x800-3.jpg
Nissan Ariya

Hyundai a aussi un nouveau modèle électrique dans ses cartons. Extrapolation du Hyundai 45 Concept, la Ioniq 5 devrait voir le jour sous les traits d’un crossover. S’il devrait faire son apparition en début d’année, on ne sait pour ainsi dire rien de ses caractéristiques techniques.

SsangYong et Lexus lanceront quant à eux des versions électriques des Korando et UX, tandis que Fiat se dotera d’une Panda « zero emission » avec la Centoventi. Le modèle rejoindra la récente Fiat 500 au rayon full électrique.

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is lexus-ux-300e-2.jpg
Lexus UX300e

Tesla

Avec la Spring Electric, Dacia a l’ambition de proposer la voiture électrique la moins chère du marché. Le modèle ne dispose que de 45 chevaux et sa vitesse maximale est limitée à 125 km/h, mais grâce à sa batterie de 26,8 kWh, il serait capable de parcourir 225 km entre deux charges. Et, tenez-vous bien, on évoque un prix de 15 000 euros !

Deze afbeelding heeft een leeg alt-attribuut; de bestandsnaam is Dacia-Spring.jpg
Dacia Spring

Le titre de l’électrique le plus excentrique revient quant à lui au Tesla Cybertruck. Les rumeurs sur son lancement cette année se multiplient. Mais l’engin ne devrait sortir des chaînes de production que fin 2021, pour des premières livraisons attendues en Europe en 2022. La Tesla Model Y arrive également chez nous. Son design est similaire à celui des autres modèles de Tesla, avec un intérieur épuré et un grand écran tactile de 15 pouces (38,1 cm). Le 0 à 100 km/h est annoncé en 3,7 secondes (!), du genre expéditif pour un véhicule à vocation familiale. Le Model Y est déjà disponible aux États-Unis, mais en Europe, il faudra attendre 2021. Espérons que ce ne sera pas la même histoire qu’avec le Model 3. Vu la concurrence, impossible désormais pour Tesla de s’autoriser des délais de livraison de plus d’un an…

#Auto